D'ici et d'ailleurs
TSR - Télévision Suisse Romande
Chocolat TV Productions
Les émissions "D'ici et d'ailleurs" Présentation de l'émission "D'ici et d'ailleurs" Du 7 au 11 avril, chaque jour dès 16h30, dialoguez en direct avec les élèves de l'émission D'où viennent-ils ? Presse
 
 
Les émissions "D'ici et d'ailleurs"
D'ici et d'ailleurs [La série documentaire] [les classes d’accueil] D’où viennent-ils ? [La Bolivie] [La Pologne] [Le Brésil] [L’Equateur] [Le Panama] [Le Portugal] Les onze élèves [Ranyellen] [Joana] [Haylen] [Angelika] [Filipa] [Celeste] [Moïses] [Igor] [Soraia] [Amanda] [Abel] Presse kit [dossier de presse, logos et photos] [ ] Vidéo : [la bande annonce] [Emission 1] [Emission 2] [Emission 3] [Emission 4] [Emission 5]
La semaine de l'intégration SRG SSR idée suisse Schweizer Fernsehen Télévision Suisse Romande RTSI DRS Radio Suisse Romande Radio e Televisiun Rumantscha swissinfo.ch
"D'ici et d'ailleurs" - Vidéo

Emission 1
Le grand départ et l’arrivée en Suisse
ISAN 0000-0002-2531-0000-E-0000-0000-W
© Chocolat prod / TSR 2008

Mardi matin, 7h45 au collège de Villamont, Lausanne. Cours de dessin.
On humidifie les pinceaux, on mélange les couleurs. Consigne du jour : peindre sa vie d’avant. Les élèves s’appliquent, les maisons prennent forme ; jaune vif en Equateur, orange pétant au Panama, gris-béton dans les villes de Pologne, vert-verdure dans les campagnes.
Filipa se souvient : « Mon papa n’avait plus de travail, l’argent ne suffisait pas. Je ne pouvais pas rester au Portugal, ma maman voulait que je reste près d’elle. J’étais très triste, je ne voulais pas partir. »
Angelika : « Maman m’a dit qu’on allait partir, que ce serait mieux pour nous d’appendre une nouvelle langue. Elle est d’abord venue en vacances en Suisse et ensuite, on est partis tous les trois, avec mon frère. J’ai pensé : c’est super ! Je vais en Suisse, apprendre une nouvelle langue ! »

Lundi de Pâques. Repas de fête dans la famille de Soraia. On sort la belle vaisselle et le bacalao du four. La télévision portugaise RTP chuchote au fond du salon. « Mange, Soraia », dit son papa.
Soraia : « Mon père était déjà ici, en Suisse et ma mère m’a demandé si j’étais d’accord de le rejoindre. Il est parti pour le travail. Au Portugal, c’est difficile. Il y a moins d’argent qu’en Suisse mais les choses sont plus chères. »

En ville de Lausanne. La classe évolue dans son nouveau décor urbain. Les bus, les gens, le froid, les poubelles...
Joana : « C’est très différent du Portugal. La vie, les températures. Tout est différent, les personnes sont très différentes. »
Abel : « La première fois, le matin, je suis sorti de chez moi et j’ai vu des poubelles partout ! »
Soraia : « Mon père m’a dit qu’en Suisse, on ne voit pas de papiers par terre. Mais quand je suis arrivée, j’ai vu des papiers par terre aussi (rires). »